Infos COVID 19

12 juin 2020

Fiche opérationnelle EHPAD COREB

Voici la fiche opérationnelle EHPAD enfin à disposition, relue par la DGS et validée par la SPILF.
Nous vous remercions vivement de vos contributions respectives. Cette fiche peut être diffusée dans vos réseaux.

Nous reviendrons vers vous pour la deuxième partie du travail déjà initiée sur des RPMO.
A bientôt
JM Chapplain pour la mission COREB nationale

Docteur Jean-Marc Chapplain
Service de Maladies Infectieuses et Tropicales
CHU Rennes
Misson COREB Nationale
AP-HP

PJ = Fiche opérationnelle EHPAD COREB

 


9 juin 2020

Usage des anti-infectieux dans le Covid-19

Le HCSP a récemment publié son avis du 18 mai 2020 relatif à lusage des anti-infectieux dans le Covid-19 (https://www.hcsp.fr/Explore.cgi/PointSur?clef=2).

Le HCSP recommande, de manière générale, qu’aucune antibiothérapie ne soit prescrite chez un patient présentant des symptômes rattachés à un Covid-19 confirmé (en dehors dun autre foyer infectieux documenté) du fait du caractère exceptionnel de la co-infection bactérienne.

De manière plus détaillée :

  • En ville, chez un patient ayant une infection respiratoire (haute ou basse) fortement évocatrice de Covid-19, ou confirmée au SARS-CoV-2, il n’y a pas d’indication à prescrire une antibiothérapie.
  • En secteur dhospitalisation conventionnelle, où le patient peut être surveillé, en l’absence de critère de gravité, il n’y a pas d’indication à prescrire une antibiothérapie dans l’attente des résultats microbiologiques et radiographiques. Une fois le diagnostic de Covid-19 confirmé, si les symptômes cliniques et scannographiques s’intègrent dans le tableau de Covid-19, il n’y a pas d’indication à initier ou poursuivre une antibiothérapie.
  • Dans l’infection par le SARS-CoV-2, la littérature napporte pas d’argument pour proposer la prescription dazithromycine.

Il semble cependant que les prescriptions d’antibiotiques restent fréquentes, en préventif comme en curatif, chez les patients suspects ou atteints de Covid-19. Chacun d’entre nous doit œuvrer pour améliorer les pratiques.

Pour votre information, une fiche COVID-19 a été ajoutée sur l’espace thématique dinformation à destination du grand public Antibio’Malin (https://sante.fr/antibiomalin), qui présente sous forme de fiches courtes les infections les plus courantes ainsi que lensemble des antibiotiques prescrits par les professionnels de santé de ville. N’hésitez pas à en faire la promotion ; un flyer est disponible sur antibiotiques.gouv.fr à cet effet.

Pr. Jérôme Salomon

Directeur Général de la Santé

 


1er juin 2020

COVID-19 en EHPAD : 3 enquêtes de la SFGG jusqu’au 5 juin

Sous l’égide de la Société Française de Gériatrie et Gérontologie (SFGG), du Collège National des Enseignants (CNEG) et du Collège National Professionnel de gériatrie (CNP), 3 enquêtes sont lancées afin de recueillir vos avis sur le vécu de ces 55 jours de crise sanitaire et de confinement.

Les résultats de ces enquêtes, dont l’analyse sera confiée à un groupe de travail au sein du conseil scientifique de la SFGG, vous seront communiqués. Les principales conclusions et les premières orientations en résultant serviront à nourrir une réflexion sur le devenir des professionnels du médico-social, ainsi que sur l’avenir des EHPAD.

Durée  : 10 min environ
Date limite : 5 juin 2020

 


16 avril 2020

Point épidémio régional Auvergne-Rhône-Alpes Spécial COVID-19 16 avril 2020 :

  • Points clés
  • Chiffres clés en Auvergne-Rhône-Alpes
  • Surveillance en ville
  • Surveillance en collectivités de personnes âgées dépendantes et autres établissements médico-sociaux
  • Surveillance à l’hôpital
  • Surveillance de la mortalité

Voir le PDF

 

 


7 avril 2020

16 avril 2020

Point épidémio régional Auvergne-Rhône-Alpes Spécial COVID-19 16 avril 2020 :

  • Points clés
  • Chiffres clés en Auvergne-Rhône-Alpes
  • Surveillance en ville
  • Surveillance en collectivités de personnes âgées dépendantes et autres établissements médico-sociaux
  • Surveillance à l’hôpital
  • Surveillance de la mortalité

Voir le PDF

 

 


7 avril 2020

Nous souhaiterions, Monsieur le Ministre, saisir l’occasion de ce courrier pour vous exposer une réflexion qui privilégierait une stratégie différenciée selon différents profils « Covid » d’EHPAD….

Voir le PDF

 


La situation d’état d’urgence sanitaire, dans laquelle s’inscrit cette crise permet de s’appuyer sur un cadre juridique d’exception :

Ordonnance n° 2020-313 du 25 mars 2020 relative aux adaptations des règles d’organisation et de fonctionnement des établissements sociaux et médico-sociaux :https://www.legifrance.gouv.fr/eli/ordonnance/2020/3/25/2020-313/jo/texte

 

L’un de ses objectifs est de soutenir les établissements médico-sociaux, dont la ressource en coordination médicale est insuffisante ou temporairement inopérante.

La solution ne peut être unique, et elle devra s’adapter à l’évolution des spécificités individuelles.

Le recours à la solidarité médicale est une possibilité.La sollicitation des médecins traitants est un levier d’entraide à explorer : de par leur connaissance des résidents, des professionnels notamment IDE, de vos outils y compris informatiques, de votre mode de fonctionnement, cette répartition des forces peut permettre d’assoir des relais de “médecin-référent” pour l’EHPAD, dans la durée.

L’appel ponctuel à d’autres médecins coordonnateurs d’EHPAD, s’ils le peuvent, est également possible. Chacun peut à un moment donné, avoir besoin de cette chaine de solidarité, notamment s’il est concerné par le COVID-19.

 

Bien que beaucoup d’informations utiles vous aient déjà été transmises, voici quelques pistes facilitatrices, qui sont loin d’être exhaustives. N’hésitez pas à les relayer :

 

Equipes mobiles gériatriques et HOT-LINES gériatriques :

Hospitalisation à domicile (arrêté dérogatoire du 2/04/20) :