About webmaster

  • Member Since: 20 décembre 2016

Description

logo EHPAD VAL MARIE (VOUREY 38

 

EHPAD VAL MARIE (VOUREY 38) RECHERCHE UN MÉDECIN COORDONNATEUR H/F Á TEMPS

La Pierre Angulaire, partenaire d’Habitat et Humanisme, vient en aide aux personnes âgées fragilisées ou dépendantes. Créée il y a plus de 15 ans, elle […]

650 total views, 1 today

loog APEB

 

L’EHPAD LA CLAIRIERE – MONTMELAS-SAINT-SORLIN RECHERCHE UN MEDECIN CO...

« La Clairière » est un Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes. A ce titre, il accueille 64 Résidents, des personnes âgées de plus de […]

631 total views, 1 today

LES VOLUBILIS

 

Médecin coordonnateur F/H, GROUPE ACPPA – LES VOLUBILIS

Au nord-est de Lyon (69-Rhône), à proximité des villes de Villeurbanne et Vaulx-en-Velin, blotti dans une zone résidentielle, l’EHPAD “Les Volubilis” d’une capacité de 97 […]

600 total views, 0 today

logo Le Charme des Sources

 

La Résidence Le Charme des Sources recherche un médecin coordonnateur CDI 1...

La Résidence le Charme Des Sources est un Ehpad, situé à Grigny à 22 km de Lyon. Le Charme des Sources offre trois types d’accueil […]

769 total views, 1 today

logo Croix-rouge française

 

EHPAD LA ROSERAIE RECHERCHE UN MÉDECIN COORDONNATEUR EN REMPLACEMENT

L’EHPAD La ROSERAIE – Croix Rouge Française, recherche pour son EHPAD de 82 lits un médecin coordonnateur en remplacement à 0.5 ETP avec possibilité d’un […]

889 total views, 1 today

logo accueil des BUERS

 

Médecin coordinateur CDI – temps partiel – 0.56 ETP

L’Association Accueil des Buers a été créée en 1995 par les Franciscaines du Sacré Cœur pour gérer leur maison de sœurs aînées. Dès 1998 elles […]

561 total views, 0 today

Ehpad les Coralies

 

EHPAD Les Coralies recherche un médecin traitant et/ou un médecin coordonna...

L’EHPAD Les Coralies est un EHPAD de 65 résidents dont 15 en unité protégée, situé dans le nord Isère, à 30 minutes de Lyon, recherche […]

753 total views, 1 today

KORIAN

 

Médecin coordonnateur à hauteur de 0.8 ETP d’ici la fin de l’an...

Située à Lyon 3 (métro GARIBALDI), la maison de retraite Korian Les Annabelles, accueillant 99 résidents, recherche un médecin coordonnateur à hauteur de 0.8 ETP […]

701 total views, 0 today

logo CCAS VILLEURBANNE

 

CCAS de Villeurbanne recrute un médecin coordonnateur à 20 %

Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de Villeurbanne est un établissement public municipal qui a deux grandes missions : il accueille, il oriente et il […]

1463 total views, 1 today

EHPAD de Lyon Villette

 

Médecin Coordonnateur CDD 50% – Lyon 3e

Nous proposons un poste de Médecin coordonnateur en CDD à temps partiel (0.50ETP) au sein de notre établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) de […]

766 total views, 1 today

Page 2 of 4 1 2 3 4

La prédiction est un art difficile, surtout lorsqu’elle concerne l’avenir”

Actualités 19 avril 2020

Première partie : un virus bien différent.

Le Billet du Neurologue, Dr Bernard CROISILE, Avril 2020

Source : http://www.happyneuron.fr/actualite-scientifique/la-prediction-est-un-art-difficile-surtout-lorsqu-elle-concerne-l-avenir?nl=myhn_nl1_2004

Mark Twain, Groucho Marx, Niels Bohr, Winston Churchill ou Pierre Dac : que de paternités illustres pour cette citation dont la justesse éternelle, avec la pandémie actuelle, teinte l’humour d’un noir funèbre. Depuis janvier, politiques, scientifiques et médecins se sont livrés à des analyses dont il faut avouer qu’elles se sont toutes révélées erronées. Pour les excuser partiellement, ayons l’honnêteté d’admettre qu’il est impossible d’anticiper des évènements sporadiques qui se produisent une fois par siècle.

Pour comprendre les erreurs de nos élites, il faut considérer deux points. Le premier, abordé ici, est celui de la sous-estimation des caractéristiques très particulières du coronavirus dont les conséquences cliniques ont été trop hâtivement qualifiées de banale virose. Le second point, que nous détaillerons dans un autre billet, est celui des biais cognitifs, c’est-à-dire des mécanismes de la pensée qui dévient de la pensée rationnelle et qui expliquent de nombreuses erreurs de décision.

« Une banale virose saisonnière »
Alors que notre pays se remet avec douleur du pire épisode pandémique de ces cent dernières années, je vais me livrer à l’exercice facile et cruel de vous remémorer quelques phrases (soyons charitable, sans citer leurs auteurs) qui resteront dans les annales :
20 janvier : « Les risques de propagation du virus dans la population sont très faibles. » et « Le risque d’importation de cas depuis Wuhan est modéré. Il est maintenant pratiquement nul. »
25 janvier « Aujourd’hui en France on ne doit pas avoir peur, en tout cas pas de ce nouveau coronavirus. »
31 janvier : « Eh bien moi, je crois qu’il n’y a pas de raison de s’inquiéter outre-mesure. »
27 février : « Le coronavirus n’est pas plus dangereux qu’une grippe de saison. »
28 février : « Mais, encore une fois rassurez-vous, ce n’est qu’une grosse grippe pour l’instant. »
2 mars : « Coronavirus n’égale pas mort »
3 mars : « En réalité il n’y aura plus vraiment de mesures de confinement, il n’y aura pas forcément d’écoles fermées, il n’y aura pas forcément de trains fermés. »
4 mars : « On ne va pas fermer toutes les écoles de France, comme quand il y a une épidémie de grippe on ne ferme pas toutes les écoles ! »
6 mars : « Si on prend des mesures qui sont très contraignantes, ce n’est pas tenable dans la durée. »
10 mars : « Bon, c’est un virus de plus. On le dit souvent, c’est une forme de grippe. »
13 mars : « Porter un masque en population générale, ça ne sert à rien. »

Il est toujours facile de jouer les docteurs a posteriori
Pas possible de faire pire que ces experts de la prédiction ! Bien sûr, la première explication aux erreurs de nos personnalités est celle du mensonge : « Ils savaient, ils nous ont menti », c’est peu vraisemblable, l’incapacité à envisager certaines conséquences sont plus du registre d’un manque d’appréciation cognitive que du mensonge.

« Ils ont transformé en donnée scientifique ce qui n’était qu’une incapacité à combler la pénurie » est une forme de mensonge par omission, cette explication est sans doute vraie pour l’utilité des masques en population générale. Enfin, même si les coronavirus sont des agents infectieux bien connus, rien ne permet d’inférer immédiatement de nos connaissances générales sur cette famille de virus, aux caractéristiques propres de la nouvelle souche SARS-CoV-2 et de là aux particularités de la maladie qui en résulte (la Covid-19). Il faut noter que la Covid-19 désigne la maladie (et non le virus) et s’emploie donc au féminin.

Une explication biologique aux erreurs : les caractéristiques du coronavirus 2019
La comparaison à une banale virose s’est rapidement infirmée, pourquoi ? L’erreur résulte du cumul de trois caractéristiques du coronavirus bien différentes de celles de la grippe saisonnière : une incubation longue de 2 à 14 jours (contre 1 à 2 jours pour la grippe saisonnière), une forte contagiosité de 2 à 5 personnes (contre 1,3 à 2 pour la grippe) et une faible mortalité. A l’heure actuelle, il est impossible de savoir aussi bien le taux de mortalité (le pourcentage de morts par rapport au nombre d’individus d’une population donnée dans une période donnée) que celui de létalité (le pourcentage de morts chez les personnes atteintes de la maladie : la létalité ne se rapporte pas à l’ensemble de la population saine, mais uniquement aux personnes atteintes par la maladie). La létalité actuellement connue du coronavirus est de 2 à 3% des patients contre 0,1 à 0,3% pour la grippe saisonnière, mais comme ce pourcentage est calculé sur le nombre de cas testés et pas sur l’ensemble des personnes réellement affectées – puisque de nombreux patients développent peu, voire pas, de symptômes (ce qu’on ne saura définitivement qu’avec les sérologies) – il est vraisemblable qu’au final, la létalité réelle soit proche de celle de la grippe saisonnière, alors que sa mortalité est déjà plus élevée.

En fait, le problème dramatique est que cette forte contagiosité associée à une incubation longue a facilité la contamination d’un nombre très important de personnes, et en l’absence de confinement, ce nombre aurait pu être gigantesque en très peu de temps. En rajoutant le fait que le temps passé en réanimation des patients graves est le double des viroses habituelles, on aboutit à un nombre colossal de patients en mesure de submerger nos capacités habituelles de soins déjà fragilisées par des années de gestion calamiteuse des ressources humaines et matérielles des hôpitaux et des cliniques. C’est ce qui explique pourquoi le coronavirus a été en définitive plus dangereux qu’une grippe de saison, car même une faible létalité peut se révéler catastrophique à l’échelle des grands nombres. Si une seule de ces trois particularités (incubation, contagiosité, létalité) avait varié, la Covid-19 serait restée à Wuhan ou en Chine. En effet une incubation courte aurait permis de repérer tout de suite la chaîne de transmission et d’isoler les patients, une contagiosité faible aurait réduit la diffusion dans la population, enfin, une mortalité élevée ou rapide aurait immédiatement circonscrit la maladie.

L’inconnu pousse à imaginer
Curieusement, ne rien dire est parfois la meilleure des prédictions, on attribuera souvent à un expert muet le bénéfice du doute et d’une grande sagesse. Ma seule prédiction sera de souligner le paradoxe de cette maladie, qu’on prie de ne pas attraper, mais qu’on serait ravi d’avoir eue. A côté des erreurs d’appréciation liées à l’impossibilité d’anticiper des caractéristiques aléatoires, existent certains biais cognitifs que nous aborderons dans un autre billet.

Poursuivre la lecture…

1014 total views, 2 today

La pLace de l’EHPAD dans le parcours du patient Parkinsonien

Actualités, Conférences 12 février 2020

Lundi 16 mars 2020
de 8h30 à 12h

Informations et inscriptions :

EHPAD LES VOLUBILIS
events@acppa.fr
04 72 02 66 66

Centre de Séminaires & de Congrès de Valpré
1 Chemin de Chalin
69130 Ecully
Parking à disposition

Invitation matinale EHPAD & Maladie de Parkinson

896 total views, 0 today

Formation action AVC proposée aux médecins et soignants des EHPAD du Rhône

Actualités, Conférences 20 septembre 2019

Une formation action AVC est proposée aux médecins et soignants des EHPAD du Rhône et de la Métropole de Lyon dans le cadre la cellule de formation portée par l’unité neuro vasculaire de l’hôpital des Charpennes (HCL).

Elle est pilotée par monsieur le professeur Pierre KROLAK-SALMON et monsieur le docteur Yves GUILHERMET.

Quatre journées identiques de formation sont prévues :

– le 11 octobre 2019
– le 17 janvier 2020
– le 10 avril 2020
– le 19 juin 2020.

Vous trouverez toutes les informations pratiques (inscription, programme de formation) dans les documents joints.

L’inscription gratuite et obligatoire auprès de Madame Priscilla BOUCHISSE est requise :
priscilla.bouchisse@chu-lyon.fr
Tél : 04.72.43.21.34

Nous vous remercions de bien vouloir retransmettre ce mail aux médecins et infirmiers coordonnateurs de votre établissement.

Très cordialement.

Anne PACAUT
Chef de service Personnes Agées-Pôle MS
Référente Inspection pour la DD69
Inspectrice principale de l’action sanitaire et sociale
Docteur Catherine DONTENWILLE
Médecin inspecteur de santé publique
Pôle médico-social – service personnes âgées

Pièces jointes :

 

1132 total views, 0 today

15 novembre 2019 : « Quelle place pour la vie sexuelle et affective des personnes âgées ? »

Actualités, Conférences 11 juillet 2019

L’association GPSYD organise son 6e Colloque intitulé
« Quelle place pour la vie sexuelle et affective des personnes âgées ? »

Il se déroulera le :

VENDREDI 15 NOVEMBRE 2019 de 9H à 17H
Au Centre Social du Centre Hospitalier “Le Vinatier”,
95 bd Pinel – BP 39 – 69678 BRON CEDEX
Au tarif de 20 euros

Télécharger le préprogramme + inscription

Vous pouvez dès à présent vous inscrire en nous renvoyant le bulletin comme indiqué dans le préprogramme.

Pour l’association,
Annick Soubeyrand et Céline Bordone

1392 total views, 0 today

2 journées de formation proposées par AMC 69

Actualités 13 juin 2019

logo-AMC69

L’Association de Médecins Coordonnateurs du Rhône vous propose après l’été 2 journées de formation :

 

PRISE EN CHARGE DES URGENCES VITALES

avec les médecins du SAMU – CESU 69
lundi 9 septembre 2019 de 9h à 17h

Lieu : Hôpital Edouard Herriot – 5 Place d’Arsonval – 69003 Lyon

 

MANAGEMENT : GESTION de CONFLITS : LA CRISE DE CONFIANCE

avec le Dr Christine Passerat-Boulade
Fondatrice EfficienceSanté – chargée de cours Université Lyon III (IFROSS) et Université Lyon I (IUT Gestion)
Le vendredi 18 octobre 2019 de 9h à 17h

Lieu : à l’hotel Lyon Métropole – 85 quai Joseph Gillet – Lyon 4 –

 

CHACUN PEUT S’INSCRIRE à 1 SEULE de ces 2 formations

Une participation aux frais de 60 € TTC vous est demandée :
l’AMC69 finance le reste

Merci de vous inscrire rapidement par mail à medco69@free.fr

Le nombre de place étant très limité
votre inscription sera validée à réception du règlement par chèque ordre AMC69 :
à EHPAD le Manoir, Dr Thury
19, rue Capitaine Ferber 69300 Caluire

Tout règlement reçu alors que la formation est complète
vous sera bien sûr retourné.

1086 total views, 1 today

Ostéopathes à domicile avec Cycl’ostéo

Actualités 12 mars 2019

lena-Cycl-osteo

Chers amis, chère famille, chers collègues !

Voilà quelques mois que je me prépare à rejoindre le collectif d’ostéopathes à domicile Cycl’ostéo. Aujourd’hui, me voici prête à vous annoncer mon départ dans l’aventure !
Comme vous le savez peut-être, après mon diplôme en Ostéopathie, j’ai réfléchi à une façon d’exercer ce bel art qu’est l’ostéopathie d’une manière qui me corresponde vraiment.

Infirmière initialement, j’ai toujours aimé travailler en équipe, mais le soin par le toucher me manquait. Suite à mon diplôme d’ostéopathe, après quelques recherches, je suis tombée sur le site de Cycl’ostéo: j’ai été tout de suite enthousiasmée par ce projet porté initialement par Tyrone Husseini, et rejoint maintenant par plusieurs ostéopathes qui exercent à Bordeaux, Toulouse, Lyon, Nantes, Nice !

Ainsi, le fait de s’établir en collectif, pour le partage de savoirs et d’expériences amène à une dynamique d’échange, de remise en question, dynamique ô combien nécessaire dans notre pratique. J’ai ensuite échangé avec Caroline, qui exerçait seule à Lyon et qui a achevé de me convaincre de rejoindre le collectif ; six mois après, me voilà partie !

Cycl’ostéo ?

Comme tous les cycl’ostéopathes, je me déplace en vélo électrique, (la ville de Lyon étant quelque peu vallonnée) avec une petite remorque, qui me permet le transport de tout le matériel nécessaire au bon déroulement d’une consultation d’ostéopathie « comme au cabinet » : table, papier d’examen, tensiomètre, stéthoscope, tout ce qu’il faut ! La prise de rendez-vous est possible en ligne sur le site, ou par téléphone.

Le fait de se déplacer en vélo simplifie les déplacements, et cette démarche, en plus d’être écologique permet aussi de se rendre facilement aux différents domiciles, en se garant aisément.
Intervenir au domicile permet une facilité d’accès aux soins ostéopathiques pour certains patients, gênés par leurs douleurs, femmes enceintes, bébés, personnes âgées, mais aussi pour toute personne, chacun pouvant faire appel à Cycl’ostéo, cela permet d’augmenter le bénéfice d’une consultation, lui évitant des déplacements supplémentaires.
Le tarif d’une consultation est le même qu’au cabinet, il est de 55 euros. La consultation dure en moyenne une heure. Pour les étudiants et demandeurs d’emploi, le tarif est de 45 euros.

N’hésitez pas à en parler autour de vous, pour développer notre projet, j’ai besoin de vous, vous pouvez transmettre ce mail à tous vos contacts !

A très bientôt !

Léna

Pour en savoir plus : https://www.cyclosteo.fr/

Cycl’ostéo

1049 total views, 0 today

Page 2 of 2 1 2